Comment devenir monitrice d’équitation ?

Devenir une monitrice d’équitation n’est pas si facile. Il y a de nombreux diplômes à préparer et qui sont aujourd’hui accessible aux moniteurs. Il faut dire que la possibilité pour une monitrice de grimper les échelons est possible rapidement, l’équitation est uns port qui privilégie l’ascenseur social. Il est donc très important de mettre en place un plan de carrière qui peut sûrement intéresser les monitrices qui souhaitent évoluer dans un sport qui est aujourd’hui très intéressant. En effet l’équitation est un sport vivant où il y a du mouvement, de l’activité en permanence. Il suffit d’observer les centres équestres qui chaque semaine accueil des milliers de licenciés dans toute la France. Il est vrai que la plupart des centres équestres ont des monitrices qui sont qualifiées et qui mettent en place des cours qui sont à la hauteur de leur diplôme. Devenir une monitrice d’équitation s’apprend vite s’il y a l’envie et la motivation pour y arriver.

Une monitrice d’équitation a le choix de mettre en œuvre un véritable parcours d’apprentissage pour le centre équestre. En effet il faut savoir que non seulement elle dispense des cours mais qu’elle doit aussi faire apprendre toute la connaissance autour du cheval. Il est très important pour l’ensemble des monitrices de France de s’affirmer lors des cours d’équitation car c’est pour le coup un sport très féminin.

Des diplômes valorisants

Une monitrice d’équitation doit savoir que la possibilité d’évoluer dans le métier n’est pas un mythe. Chaque année il est possible de passer des diplômes supplémentaires qui sont aujourd’hui très importants. Il est donc très intéressant d’avoir un diplôme dans l’équitation car il est impossible d’exercer avec précision. En effet il est très important pour une monitrice de suivre le parcours habituel de la formation. Le parcours se décompose en deux choix, soit la monitrice passe les BPJEPS correspondant ou alors elle effectue le parcours des galops. C’est-à-dire qu’elle peut franchir au maximum sept galops qui sont déterminants pour devenir une monitrice d’équitation confirmée. Une fois que les diplômes sont en poche, il y a bien sûr deux autres conditions à respecter. Comme l’équitation est aussi un sport où il y a du danger, il est intéressant d’avoir une véritable connaissance des premiers gestes de secours, le diplôme du PSC1 est obligatoire et la majorité pour passer les diplômes l’est également.

Une formation évolutive, un salaire qui suit

Les formations pour devenir monitrice d’équitation ne sont pas fermées au reste des formations dans le milieu de l’équitation. En effet il est très important pour une monitrice d’avoir un bagage complet qui est aujourd’hui très important et qui donne concrètement un résultat. En effet une monitrice peut devenir très rapidement une enseignante responsable pédagogique et ainsi avoir la gestion de la formation d’autres moniteurs. Pourtant ce statut est plus élevé et permet une rémunération aux alentours de 2 000 euros bruts par mois alors qu’un statut de monitrice correspond à 1 600 euros. C’est ainsi que la monitrice peut ensuite préparer une licence professionnelle dans la gestion des centres équestres et pouvoir gérer de A à Z un centre dont elle peut aussi être la propriétaire.

Articles similaires